RADIO(S)

Alerte info
CHANSONS ROUGES INFORMATIONS ET MUSIQUES EN CONTINUE : Musiques rouges, variétés 24h sur 24h et journaux et flashs à 7h, 8h, 9h, 10h, 12h, 13h, 14h, 16h, 18h, 19h, 20h, 21h, 22h, 23h MOSAIK RADIOS : En cliquant sur le logo en bas à droite vous pouvez écouter une autre station du groupe Mosaik Radios : Classik Radio. CLASSIK RADIO VOUS PROPOSE MUSIQUES CLASSIQUES, JAZZ ET FLASHS D'INFORMATIONS : Classik Radio, les plus belles musiques, les plus grands compositeurs, magazines et journaux à 7H, 8H30, 9H, 12H30, 13H, 15H, 17H, 18H30, 19H, 22h EMISSIONS ORIGINALES ET EXCLUSIVES PROPOSEES PAR MOSAIK RADIOS : Diffusées sur Chansons Rouges et Classik Radio : Histoires des fêtes de l'Humanité, la légende...héroïques femmes dans la résistance...histoires des chansons de variétés...histoires des chansons révolutionnaires...125 biographies au service de l'humanité...les bons mots de l'histoire...vies et œuvres des compositeurs et musiciens classiques... LES TRESORS DU CINEMA, LES PLUS BELLES MUSIQUES : Sur Chansons Rouges et sur Classik Radio tous les samedis de 14h à 15h




Réuni ce week-end, le conseil national du PCF a adopté une résolution appelant à des mobilisations tous azimuts contre la guerre, la hausse des prix et l’austérité

1. Réussir la Fête de l’Humanité

Grand moment de la rentrée politique à gauche, la Fête de l’Humanité aura lieu les 15, 16 et 17 septembre pour la deuxième fois dans l’Essonne. La direction communiste y lancera ses batailles de rentrée et notamment une « campagne de solidarité avec le peuple cubain », étranglé depuis 61 ans par le blocus décrété par les États-Unis.

2. Agir pour la paix

Les communistes appellent à faire du mercredi 21 septembre une grande journée de mobilisation « pour la paix, l’arrêt de la militarisation et la fin des conflits armés, partout dans le monde ». À cette occasion le PCF, défendra le plan de paix entre l’Ukraine et la Russie, proposé par Fabien Roussel « en toute indépendance de la politique des États-Unis et de l’Otan ».

3. Lutter contre l’inflation

Les communistes organiseront, les 30 septembre et 1er octobre, un week-end national d’action contre l’inflation. Objectif : faire connaître leurs propositions et appeler à rejoindre la manifestation intersyndicale du 13 octobre pour les salaires.

4. Organiser 1 000 rencontres

Avec Fabien Roussel qui poursuit son tour de France, les communistes se fixent comme objectif « dans les semaines qui viennent de 1 000 points de rencontre et réunions publiques partout dans le pays pour résister et construire l’alternative ». Ces rencontres doivent être l’occasion « d’amplifier le mouvement d’adhésion à notre parti », écrivent-ils.

5. Renforcer la République

Après « la mort du jeune Nahel, les morts et mutilations d’autres jeunes en France » causées par des policiers, le PCF a mis en débat un « plan pour la réconciliation nationale par l’égalité républicaine » depuis début juillet. Il prolongera ce débat par des « journées pour l’égalité républicaine » les 19 et 20 septembre place du Colonel Fabien. En désaccord avec les termes de l’appel à manifester le 23 septembre, le PCF ne le cosignera pas. Il ne « condamne pas les dégradations », « alors que les premières victimes de ces émeutes sont les habitants des quartiers populaires eux-mêmes », indique Igor Zamichiei, dirigeant national du PCF. Localement, à l’image de la fédération des Bouches-du-Rhône, des organisations du PCF appelleront à manifester en portant les analyses et propositions communistes.

6. Protéger le climat

Considérant que la décarbonation de l’économie est la priorité écologique numéro 1 pour freiner le dérèglement climatique, le PCF présentera un plan climat le 6 novembre, fondé sur le développement du mix énergétique renouvelable/nucléaire.

7. Changer d’Europe

Une « conférence européenne » du PCF se tiendra le 14 octobre. La direction communiste prévoit à cette occasion de « rendre publics », avec Léon Deffontaines, chef de file des communistes pour les élections européennes de juin 2024, « nos objectifs et notre stratégie pour ces élections et nous lancerons la construction de notre programme et d’une liste ouverte, large, celle d’une gauche populaire, sociale et républicaine, avec toutes les forces et personnalités qui partagent notre ambition pour bousculer le débat européen », détaille la résolution du conseil national.

Source La Marseillaise

Partager