RADIO(S)

Alerte info
CHANSONS ROUGES L'INFORMATION EN CONTINUE : Journaux à 7h, 8h, 9h, 10h, 12h, 13h, 16h, 18h, 19h, 21h, 22h, 23h MOSAIK RADIOS : En cliquant sur le logo en bas à droite vous pouvez écouter une autre station du groupe Mosaik Radios : Classik Radio. CLASSIK RADIOS VOUS PROPOSE DES MAGAZINES et des FLASHS D'INFORMATIONS : 7H, 8H30, 9H, 12H30, 13H, 15H, 17H, 18H30, 19H, 21h




Une journaliste iranienne a appris la mort, ce dimanche 25 septembre, d’Hadis Nafaji, une jeune manifestante dont la vidéo où elle noue ses cheveux face à la police était devenue virale. Depuis plusieurs jours, la révolte enfle en Iran contre le régime et le code vestimentaire du pays.
Dix jours après celle de Mahsa Amini, une jeune Iranienne de 22 ans dont le décès en détention pour un voile mal porté a provoqué une vague sans précédent de manifestations à travers la République islamique, la mort d’une autre femme en Iran a suscité ce dimanche 25 septembre un vif émoi dans le pays.
Elle s’appelait Hadis Najafi, elle avait 21 ans. Jeudi 22 septembre, elle a été tuée de six balles à la tête, au cou et dans la poitrine par les forces de sécurité de la République islamique alors qu’elle manifestait dans la ville de Karaj, à une vingtaine de kilomètres de Téhéran. La vidéo où on la voit se nouer les cheveux avant d’aller manifester était devenue virale.

« Une fille au grand cœur qui adorait danser »

C’est sa sœur qui a annoncé, dimanche 25 septembre, sa mort à la journaliste iranienne, Masih Alinejad. Dans une vidéo, il est possible de voir des femmes pleurer et se recueillir autour d’un portrait de la jeune manifestante. « Hadis était une fille au grand cœur qui adorait danser », a témoigné sa sœur auprès de la journaliste.

Pour la journaliste Masih Alinejad, « Hadis Najafi, une fille de 21 ans, doit devenir un autre symbole comme Mahsa Amini car elle n’a pas gardé le silence face à la tyrannie. Elle a été tuée pour avoir protesté contre la mort brutale de Mahsa. J’appelle le monde à être aussi la voix de Hadis Najafi. Une vraie héroïne. »

« Combien de balles pour une fille qui ne pesait que 40 kg ? »

Sur Instagram, la sœur de la défunte a publié un déchirant message dans lequel elle s’adresse directement aux autorités de son pays. « Vous, salauds, lui avez tiré une balle dans le cœur. Pourquoi lui avez-vous tiré une balle dans le cou, la main et le front ? De combien de balles avez-vous eu besoin pour tuer une fille qui ne pesait que 40 kg ? », accuse-t-elle.

Le visage d’Hadis Nafaji vient s’ajouter à la liste des personnes décédées depuis le début de la mobilisation. En dix jours, l’ONG Iran Human Rights fait état d’au moins 54 manifestants tués alors que le bilan officiel iranien estime à 41 le nombre de manifestants et de forces de l’ordre tués au cours des violents affrontements.

Source Ouest France

Partager