RADIO(S)

Alerte info
MOSAIK RADIOS : EXCLUSIF - Suivez la campagne électorale des candidats des jours heureux sur nos web radios : Chansons Rouges et Classik Radios CHANSONS ROUGES L'INFORMATION EN CONTINUE : Journaux à 7h, 8h, 9h, 10h, 12h, 13h, 16h, 18h, 19h, 21h, 22h, 23h MOSAIK RADIOS : En cliquant sur le logo en bas à droite vous pouvez écouter une autre station du groupe Mosaik Radios : Classik Radio. CLASSIK RADIOS VOUS PROPOSE DES MAGAZINES et des FLASHS D'INFORMATIONS : 7H, 8H30, 9H, 12H30, 13H, 15H, 17H, 18H30, 19H, 21h




Jeudi soir, Michèle Picard (PCF) a tenu son premier meeting de campagne à la salle Irène-Joliot-Curie. Près de 200 personnes y ont assisté.

Michèle Picard et Guillaume Dumoulin ne lâcheront pas. C’est, en substance, le message qu’ont voulu faire passer hier soir la candidate aux élections législatives et son suppléant, lors d’un premier meeting de campagne qui a rassemblé près de 200 personnes à la salle Irène-Joliot-Curie.

Étaient notamment présents, Raphaël Debû, secrétaire départemental du PCF, ainsi que de nombreux adjoints au maire de Vénissieux, élus locaux et militants de gauche de la 14e circonscription. Le député honoraire André Gerin a également apporté son soutien, via un message vidéo.

Car au-delà du lancement officiel de la campagne, l’enjeu de ce meeting était d’expliquer que Michèle Picard reste, aux yeux des militants, la seule candidate de gauche crédible sur la circonscription. Avec en creux, la critique du « parachutage » sur le territoire du journaliste Taha Bouhafs, dans le cadre de la Nouvelle union populaire écologiste et sociale (NUPES). Et le souhait de voir les instances dirigeantes de cette dernière « changer leur fusil d’épaule face à la réalité du terrain ».

« Michèle Picard est bien la candidate du rassemblement, a ainsi déclaré Raphaël Debû. Elle en a fait la démonstration lors des élections précédentes, elle le fait au quotidien dans son rôle de maire ainsi qu’à la Métropole de Lyon. C’est la candidate légitime sur la 14e circonscription. »

« Nous avons besoin d’une grande dynamique pour insuffler un véritable changement dans notre pays, avec, à l’Assemblée nationale, des députés qui connaissent la réalité des territoires, portent les aspirations du monde du travail et des villes populaires, a expliqué, dans son discours, Michèle Picard. Les élections législatives seront déterminantes (…). Sur notre circonscription, nous avons besoin d’un député de gauche à l’écoute des habitants, des salariés. Et plus précisément d’une députée de gauche pour renforcer la parité à l’Assemblée nationale et porter les combats pour les droits des femmes. Vous connaissez mon engagement pour ces derniers ; je le poursuivrai pour notre circonscription. (…) Forte de mon expérience de maire et de députée suppléante d’André Gerin pendant 10 ans, je connais très bien la circonscription et ses habitants. Ma candidature est naturelle et légitime. »

Source Expressions Nouvelles de Vénissieux

Vous pouvez aussi soutenir sa campagne en signant la pétition en cliquant sur cette ligne

Partager