RADIO(S)

Alerte info
MOSAIK RADIOS : Mosaik Radios vous souhaite de bonnes vacances - EXCLUSIF - Présidentielles. Suivez la campagne électorale de Fabien Roussel sur nos web radios : Chansons Rouges et Classik Radios CHANSONS ROUGES L'INFORMATION EN CONTINUE : Flashs d'actualités toutes les heures de 6h à 23h. Journaux à 7h, 9h, 13h, 17h, 19h. Top Magazines à 8h, 12h, 18h, 23h MOSAIK RADIOS : En cliquant sur le logo en bas à droite vous pouvez écouter une autre station du groupe Mosaik Radios : Classik Radio ou Radio Evry 91 Ile de France. Retrouvez également l'actualité du cinéma et les prévisions météo locales et nationale sous la rubrique média. NOUVEAU : Extra Club Urban Latino Musique le hit ! : Sur CHANSONS ROUGES MOSAIK RADIOS mardi 21h, jeudi minuit, samedi 23h30h, dimanche15 h Pour les plus petits et les plus grands découvrez LE JOURNAL DES PETITS CHOUX : Sur Classik Radio le mardi à 18h30, le mercredi à 20h, le dimanche à 10h30 ; sur Chansons Rouges le mercredi à 16h, le dimanche à 11h




Pérou. Le dépouillement est réalisé à 99,395%. Avec 50,2% des suffrages contre 49,7% pour la candidate d'extrême droite Keiko Fugimori, l'instituteur Pedro Castillo du mouvement Pérou Libre annonce son élection à la présidence de la République.

Les derniers votes à dépouiller sont ceux de quelques bureaux de l'étranger. Plus favorables à Fugimori, ils sont largement compensés par le vote des régions plus éloignées du Pérou qui ont massivement voté pour "le candidat des pauvres".


Le candidat Castillo a remporté une victoire territoriale au second tour des présidentielles au Pérou

Lima, 8 juin 2021 (RHC).- Le candidat de gauche Pedro Castillo a battu son rival au scrutin présidentiel, Keiko Fujimori, dans 16 des 25 régions du Pérou et lui a enlevé son hégémonie sur huit d’entre elles.

Selon les résultats régionaux du second tour des élections de dimanche dernier, Castillo s’est imposé dans toutes les régions andines : Cajamarca, Huánuco, Pasco, Junín, Huancavelica, Apurímac, Cusco, Ayacucho et Puno, la plupart de loin.

Aussi dans les forêts d’Amazonas, San Martin et Madre de Dios et les côtes d’Áncash, Arequipa, Moquegua et Tacna.

Fujimori remporte largement dans les zones côtières de Tumbes, Piura, Lambayeque, La Libertad, Lima Metropolitana, Lima-Provinces et Ica, et dans les provinces amazoniennes de Loreto et Ucayali.

Elle perd également la majorité à Áncash, Amazonas, San Martin, Huánuco, Junín, Ayacucho et Madre de Dios.

Le quotidien La República a noté que la promesse de Fujimori, de répartir entre les familles des zones d’influence des opérations minières 40 pour cent de la redevance régionale, n’a eu aucun effet, parce que les habitants de ces territoires ont voté massivement pour Castillo.

Une autre campagne politique et médiatique qui désignait Castillo et ses partisans comme des 'terroristes' pour des liens supposés avec des vestiges d’insurgés et de groupes apparentés, bien qu’ayant obtenu des partisans à Lima, a échoué également dans les régions andines.

À Ayacucho, Huancavelica et Apurímac, territoires qui ont été le théâtre ces dernières décennies, de la soi-disant guerre interne, Castillo a obtenu 82, 28, 84, 96 et 81,47 pour cent des voix.

Le dépouillement national des bulletins a continué aujourd’hui avec un avantage étroit de Castillo sur Fujimori, qui allègue des 'indices de fraude' du Pérou libre contre lui.

L’allégation a été rejetée par le Bureau national des processus électoraux (ONPE), des observateurs nationaux et internationaux, des experts en matière électorale et des journalistes de diverses tendances.


Sources Radio Cuba


Partager