RADIO(S)

Alerte info
MOSAIK RADIOS : Madeleine Riffaud, résistante, journaliste, écrivain, témoin, raconte chaque semaine sur Chansons Rouges le jeudi à 15h, le vendredi à 10h, le dimanche à 20h. CHANSONS ROUGES L'INFORMATION EN CONTINUE : Flashs d'actualités toutes les heures de 6h à 23h. Journaux à 7h, 9h, 13h, 17h, 19h. Top Magazines à 8h, 12h, 18h, 23h MOSAIK RADIOS : En cliquant sur le logo en bas à droite vous pouvez écouter une autre station du groupe Mosaik Radios : Classik Radio ou Radio Evry 91 Ile de France. Retrouvez également l'actualité du cinéma et les prévisions météo locales et nationale sous la rubrique média. NOUVEAU : Extra Club Urban Latino Musique le hit ! : Sur CHANSONS ROUGES MOSAIK RADIOS mardi 21h, jeudi minuit, samedi 23h30h, dimanche15 h Pour les plus petits et les plus grands découvrez LE JOURNAL DES PETITS CHOUX : Sur Classik Radio le mardi à 18h30, le mercredi à 20h, le dimanche à 10h30 ; sur Chansons Rouges le mercredi à 16h, le dimanche à 11h




La chanson "Peace Between Neighbors" est interprétée par l'Israélien Ziv Yehezkel et le chanteur tunisien Noomane Chaari, et a été écrite par un Yéménite anonyme.

Bien que la Tunisie et le Yémen ne fassent pas partie des pays arabes qui ont récemment normalisé ou repris leurs relations avec Israël, une nouvelle initiative d’artistes des trois nations cherche à rapprocher les peuples.

La chanson « Peace Between Neighbors », sortie cette semaine, est interprétée par l’Israélien Ziv Yehezkel, un juif mizrahi religieux qui chante principalement en arabe, et le chanteur tunisien Noomane Chaari.

Bien que la Tunisie et le Yémen ne fassent pas partie des pays arabes qui ont récemment normalisé ou repris leurs relations avec Israël, une nouvelle initiative d’artistes des trois nations cherche à rapprocher les peuples.

La chanson « Peace Between Neighbors », sortie cette semaine, est interprétée par l’Israélien Ziv Yehezkel, un juif mizrahi religieux qui chante principalement en arabe, et le chanteur tunisien Noomane Chaari.

La chanson a été écrite par un artiste yéménite qui souhaite rester anonyme, pour sa propre sécurité.

Dans ce duo, Yehezkel et Chaari chantent en arabe sur leurs identités religieuses et leur désir de paix et de mettre fin à la haine. Il comprend des paroles telles que « Dans ma foi, il y a une place pour toutes les religions » et « Mon livre appelle les voisins à surmonter leurs différences », tout en appelant à « la paix entre voisins » et à construire « des ponts les uns vers les autres ».

Le clip musical qui accompagne la chanson ne mentionne expressément ni la Tunisie ni Israël, bien qu’il comprenne des images des deux pays.

« Je n’ai pas de problème avec mes frères juifs et mes frères chrétiens », a déclaré Chaari à la chaîne israélienne Kan news. « Notre but est de rapprocher les religions, quelle que soit l’identité nationale ».

Source TimeofIsrael

Partager