RADIO(S)

Alerte info
MOSAIK RADIOS Chansons Rouges, Chansons Rouges, Radio Evry Courcouronnes 91 Ile de France : Vous écoutez Chansons Rouges Mosaik Radios . En cliquant sur le logo en bas à droite vous pouvez écouter une autre station, Classik Radio, Evry Courcouronnes 91 IDF Mosaik Radios. CLASSIK RADIO CHAQUE SEMAINE : Entretiens avec des musiciens lundi à 22h30, mardi 16h30, mercredi 19h00, jeudi 10h, samedi 8h30. Musicolis le lundi 14h, jeudi 10h, samedi 21h, dimanche 16h. CHANSONS ROUGES INFORMATIONS : Flashs d'actualités toutes les heures de 6h à 23h. Journaux à 7h, 9h, 13h, 17h, 19h. Top Magazines à 8h, 12h, 18h, 23h RADIO EVRY COURCOURONNES 91 ILE DE FRANCE : Ecoutez sur cette web radio et en podcast des reportages sur plus de 30 associations d'Evry Courcouronnes et une programmation musicale avec les meilleurs hits. Magazines d'informations nationales et locales à 8h, 12h, 16h, 18h30, 20h NOUVEAU SUR CHANSONS ROUGES. ART ET GASTRONOMIE le lundi et samedi à 21h, le dimanche à 10h30 : Le culinaire n’est pas seulement une forme culturelle mais est aussi éminemment lié au monde artistique. Entretien avec des artistes, mais aussi des professionnels de la gastronomie, de l’alimentation et de l’œnologie.




  L’année 2019 restera marquée d’une pierre blanche pour cette jeune femme de 35 ans

Elle a déjà marqué l’histoire du football français, en devenant la première femme à officier en Ligue 1 pour l’ensemble d’une saison, en l’occurrence celle qui s’est ouverte le week-end dernier. Elle est entrée également dans les annales du foot européen lorsqu’elle a foulé, aux côtés des joueurs de Liverpool et Chelsea, la pelouse du stade de Besikstas à Istanbul pour la Supercoupe d’Europe : jamais une femme n’a arbitré un match masculin d’un tel niveau. « Cela fait plusieurs années déjà que Stéphanie Frappart prouve qu’elle est l’une des ­meilleures femmes arbitres non seulement sur la scène européenne, mais aussi à l’échelle mondiale », a expliqué le responsable en chef de l’arbitrage de l’UEFA, Roberto ­Rosetti, lors de sa ­désignation. L’année 2019 restera marquée d’une pierre blanche pour cette jeune femme de 35 ans qui s’est ­également ­retrouvée « au sifflet », selon l’expression, de la finale de la Coupe du monde de football féminin le 7 juillet ­dernier. Quelques ­semaines auparavant, elle avait arbitré son premier match de Ligue 1, impressionnant les observateurs par son autorité. « Cela fait partie de mon rôle de susciter des ­vocations. C’est un réel plaisir de montrer que c’est possible. Maintenant, on pourra voir des femmes arbitres à la télé, c’est une fierté », a-t-elle expliqué à l’AFP. « Le plus dur commence, je sais que je suis attendue. Je vais devoir faire ma place comme en Ligue 2, comme tout arbitre », ajoute- t-elle. Sans doute plus que n’importe quel arbitre dans un sport où le machisme n’a pas ­disparu sur un simple coup de sifflet.

Partager