RADIO(S)

Alerte info
MOSAIK RADIOS Chansons Rouges, Chansons Rouges, Radio Evry Courcouronnes 91 Ile de France : Fabien Roussel PCF invité petit déjeuner Sud Radio à écouter ici en podcast. Vous écoutez actuellement CHANSONS ROUGES. En cliquant sur le logo en bas à droite vous pouvez changer de station de radio CLASSIK RADIO CHAQUE SEMAINE : Entretiens avec des musiciens lundi à 22h30, mardi 16h30, mercredi 19h00, jeudi 10h, samedi 8h30. Musicolis le lundi 14h, jeudi 10h, samedi 21h, dimanche 16h. CHANSONS ROUGES INFORMATIONS : Flashs toutes les heures de 6h à 23h. Journaux à 7h, 9h, 13h, 17h, 19h. Top Magazines à 8h, 12h, 18h, 23h RADIO EVRY COURCOURONNES 91 ILE DE FRANCE : Ecoutez sur cette web radio et en podcast un entretien avec la présidente d'Horizon Tropicale et des reportages sur plus de 30 associations d'Evry Courcouronnes et une programmation musicale avec les meilleurs hits




Il n’y a pas que sur les pistes d’athlétisme qu’Allyson Felix engrange les victoires. La star américaine du sprint vient également de prendre de vitesse Nike. Dans une tribune publiée mercredi par le New York Times, la sextuple championne olympique avait révélé que son équipementier historique lui avait réduit de 70 % son contrat de sponsoring depuis qu’elle avait eu l’idée saugrenue de devenir mère pour la première fois, en novembre dernier…
De fait, selon une clause hautement sexiste, révélée par la presse américaine, chaque athlète sous contrat avec Nike et qui vient d’avoir un enfant voit sa rémunération conditionnée pendant douze mois à son niveau de performance. « Cela montre une fois de plus que, dans le secteur du sport, les règles sont écrites en grande partie par des hommes et pour les hommes », avait taclé Allyson Felix.

Évidemment, ce reproche public de l’un des plus beaux palmarès de l’histoire de l’athlétisme a obligé Nike à réagir promptement. L’une des vice-présidentes du groupe, Amy Montagne, a judicieusement fait savoir, dans un courrier interne envoyé aux employés, qu’elle avait été « attristée » par ce qu’avait vécu Allyson Felix. Et, dès le vendredi, la firme a écrit au New York Times pour assurer que la clause honteuse allait être supprimée. « Nous avons pris conscience que Nike devait faire plus » et que cette affaire était « une opportunité unique pour le secteur du sport en général d’évoluer pour mieux soutenir les sportives ». Faire plier Nike en 24 heures sur une affaire de gros sous, Allyson Felix est vraiment la reine de la vitesse…

Laurent Mouloud, l'Humanité

Partager